was successfully added to your cart.

Panier

Bon, nous n’irions pas jusqu’à dire que l’on souffre autant que certains secteurs économiques comme les restaurants, bars, salles de spectacle…, mais le E-learning a subi aussi des conséquences délétères dues à l’épidémie de COVID 19… La pire d’entre elle, est que plus personne ne sait ce qu’est le E-learning ou digital learning (formation digitale, aussi appelée formation en ligne ou à distance).

Peut-être devrions-nous faire une réclamation auprès de nos enseignants (@sylvainvacaresse, #jacquesrodet…) du Master d’ingénierie pédagogique E-learning de l’Université de Rennes 1 ? Car franchement, un simple module en ligne sur l’utilisation de Zoom ou Teams, et un autre sur « comment créer des PDF », auraient simplement suffit à la place de ces heures de conceptions, de réflexions sur la pédagogie en ligne, sur la gestion de ce type de projet, l’acquisition d’outils …

Non, on rigole ! En fait ce qui nous met très en colère, c’est que nos formations conçues pour être spécifiquement adaptées au E-learning sont concurrencées par des formations en visio qui n’ont pas du tout la même qualité pédagogique. Or, pendant le confinement, les apprenants ont tellement fait de mauvaises expériences du E-learning, qu’ils ne veulent plus suivre de formations à distance et nous réclament du présentiel !

Alexandra Deprez et Jocelyne Guillon, 2 ingénieures pédagogiques e-learning

Nous sommes deux ingénieures pédagogiques e-learning ayant une longue expérience dans le domaine médico-social et la relation d’aide.

Depuis un an, nous avons accompagné des formateurs, psychologues, experts, chercheurs pour qu’ils puissent aller vers une formation digitale de qualité où le lien humain est conservé, développé. Car, c’est notre Spécialité, l’e-learning centré sur l’humain.

Parce que nous sommes des spécialistes des relations humaines, parce que nous formons des professionnels du médico-social depuis plusieurs années. En particulier, Alexandra Deprez, qui est une spécialiste de la théorie de l’attachement : « je forme sur des sujets difficiles émotionnellement, la détresse du bébé, les traumas précoces, l’attachement insécure, les violences faites aux enfants. J’ai passé toute mon année de master d’ingénieur pédagogique E-learning à théoriser, conceptualiser et réaliser, non seulement un mémoire, mais aussi une formation complète, qui permettent de soutenir le lien entre les apprenants, d’accompagner leurs émotions, leurs réflexions, à réfléchir sur comment les motiver à poursuivre leur formation et à approfondir leurs compétences. Mes formateurs, ceux qui m’ont formé moi en psychologie, se sont naturellement tournés vers nos services pendant la pandémie pour trouver les solutions à une formation en ligne de qualité dans notre domaine. »

Et ils ont vu nos résultats :

  • Des clients 100% certifiés à la fin de la formation
  • Des témoignages comme celui-ci qui montre que l’apprenant s’est senti accompagné :

“Merci beaucoup en tout cas pour cette belle et instructive formation… J’ai dû en faire 4 ou 5 en temps de COVID et, de très loin, la vôtre est celle la mieux adaptée au support virtuel… En fait, c’est la seule ! Les autres sont juste de base. Ici, il me semble que toute la structure et la progression est pensée, bien pensée. On se sent encadré malgré la distance! Chapeau!”

Laurence (pédopsychiatre) lors d’une formation à l’échelle Alarme Détresse Bébé 

  • Un taux de fidélisation important : ceux qui ont commencé des formations avec nous en digital, continuent à se former avec nous en ligne, ils en redemandent ..
  • Des liens qui se créent entre les apprenants et se poursuivent après sur le terrain, ils se retrouvent dans des réseaux, lancent des initiatives dans leur région, envoient leurs collègues dans nos formations…

Hélas, encore hier, quand une institution vient nous demander une formation sur nos compétences spécifiques et que l’on propose nos formations en digital, la réponse est sans cesse la même : « On a fait de mauvaises expériences, le digital très peu pour nous, on perd le lien et, nous, ce que l’on veut, c’est être ensemble, respirer ensemble, etc. »

Donc nous voudrions vous dire clairement : la formation digitale ou E-learning ce n’est pas une journée de présentiel transposée en 6 heures de visioconférence !!!!!

Qu’est-ce que le “E-learning centré sur l’humain”?

La formation digitale centrée sur l’humain est conçue autrement. Elle est avant tout pensée en fonction des objectifs pédagogiques et des compétences visées par l’apprenant. Elle est centrée sur les besoins de chaque apprenant. Les outils, applications en ligne, plateformes pour accueillir les ressources de formation (LMS), ne sont qu’accessoires.

Apprenant intéressésApprenant intéressés Formation en ligne HumagogiePar exemple, dans nos formations, nous avons des temps synchrones en classe virtuelle (visio) qui permettent les exercices de groupes, les échanges, les questions. C’est comme des TD en quelques sortes, la formatrice est là, avec un objectif, un thème par classe. Nous ne faisons JAMAIS plus de deux heures de visio consécutives, c’est épuisant, inutile… Il suffit de s’appuyer sur les neurosciences et la pédagogie en ligne pour savoir cela. Et cela révèle juste un manque de conception pédagogique.

Il y a des temps de travail autonome pour approfondir les apports théoriques amenés lors de webinaires en direct ou de vidéos enregistrées. Et ces apports font l’objet d’exercices d’intégration, de mise en pratique.

Exemple CM ADBBUne communauté apprenante permet au groupe d’être en lien 7 jours sur 7, et presque 😉 24h/24h avec l’équipe pédagogique et les autres apprenants. Ils y travaillent ensemble. Cette communauté est aussi le lieu du tutorat entre pairs parce que nous sommes dans la formation adulte. Tous nos apprenants ont des choses à apporter, par rapport à leur clinique spécifique, leurs expériences, nous valorisons leur savoir. Ils partagent tout cela à l’occasion des différents travaux de groupes à réaliser. Un Learning Community Manager (LCM) est dédié et anime cette communauté.  Il est là pour prendre en charge les aspects techniques, pédagogiques et, éventuellement, les problèmes relationnels. Il veille à ce que aucun apprenant ne décroche, en monitorant leur présence dans la formation. Le LCM facilite le fonctionnement du groupe, met de l’huile dans les rouages, pour que la technologie soit au service de l’apprenant et non, un frein à son apprentissage, avec des tutoriels sur mesure, un accompagnement pas à pas, des apports complémentaires en fonction des besoins des apprenants. La formation se co- crée en même temps qu’elle se déroule et tout le monde en tire bénéfice.

Un des constats majeurs fait en tant que formateur présentiel, sont que très peu d’informations et d’apports donnés en formation sont réellement intégrés dans les pratiques cliniques. Ce n’est pas un problème de pédagogie, c’est un problème de contenus complexes qui demandent une mise en application et un temps d’intégration qui soient accompagnés. C’est de l’accompagnement au changement. Le présentiel ne permet pas cela, alors que la formation digitale le permet. Pour le même prix, la formation digitalisée et en ligne nous donne plus de temps d’apprentissage. Nos formations sont granularisées et intégrées sur plusieurs semaines pour que les apprenants puissent tester les apports contenus dans la formation et les mettre en pratique dans leur clinique. Ils peuvent échanger avec les autres apprenants et la formatrice sur les difficultés rencontrées au fur et à mesure et, ainsi, réajuster leurs approches. Ils peuvent approfondir certains points, et des projets transversaux permettent une mise en application soutenue par les autres apprenants et le formateur.

Enfin, le E-learning permet un vrai lien avec l’expert qui a plutôt une posture de mentor que de professeur ou « sujet sachant ». Le savoir est transmis à la fois verticalement et horizontalement en E-learning et pas juste verticalement de l’expert aux apprenants.  L’apprenant n’est pas en position scolaire, il est en position de professionnel qui s’enrichit.

Il y a bien d’autres avantages au E-learning centré sur l’humain, notamment :

  • En termes économiques et organisationnel : la formation fait gagner du temps, des déplacements, des frais d’hébergement… et elle évite des absences,
  • Elle est plus efficace en termes d’apprentissage
  • Elle permet plus de flexibilité avec la granularisation du temps, avec un accès au replay, par exemple, si on loupe son cours ou sa classe virtuelle,

Nous n’allons pas tous les exposer ici, ce sera l’objet d’autres articles.

Tous les E-learning ne se valent donc pas…

Pour conclure, tous les E-learning ne se valent pas. Alors avant de le rejeter, par principe ou parce que vous avez fait une mauvaise expérience, regardez la mise en œuvre, la conception sous-jacente.

Actuellement dans le médico-social, nous osons affirmer que 90% des formations dites « E-learning » ne correspondent pas à ce que nous, nous définissons comme du e-learning. Alors venez nous poser des questions, venez nous rencontrer, nous nous ferons un plaisir de vous présenter nos formations e-learning centrées sur l’humain.

Alexandra Deprez, B-Families en partenariat avec Jocelyne Guillon, Humagogie

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.