Skip to main content
0

Lorsqu’il s’agit de se former à la théorie de l’attachement, de nombreuses formations standards sont disponibles, généralement dispensées sur une durée de deux jours. Ces formations standards présentent les bases théoriques, les grands résultats de la recherche mainstream basée sur des populations non cliniques, les “patterns/profils/schémas d’attachement”, les outils d’évaluation d’attachement généralement non utilisables dans nos cliniques, le tout avec peu ou pas d’exercices pour l’intégration approfondie des concepts.

Elles mettent l’accent sur la sécurité de l’attachement comme un absolu à atteindre, au lieu de permettre de comprendre ce qu’est l’insécurité de l’attachement, sa pertinence pour la compréhension des populations soumises à l’adversité au cours de leur histoire. Elles génèrent souvent une vision simplifiée et potentiellement dangereuse, mais toujours inefficace de la théorie de l’attachement.

C’est pourquoi Alexandra Deprez a conçu une formation en clinique de l’attachement avec une approche complète et réfléchie, qui amène une réflexion approfondie et une véritable intégration des principes de la théorie de l’attachement dans la pratique clinique. Elle permet aux professionnels de développer des compétences solides et une compréhension approfondie de cette théorie essentielle pour travailler auprès des populations en souffrance psychique du berceau à la tombe.

Une formation unique en France, basée sur le modèle clinique d’attachement de Patricia Crittenden

La formation se démarque par sa spécificité, car elle est basée sur le modèle clinique d’attachement de Patricia Crittenden, connu sous le nom de DMM (Dynamic-Maturational Model of Attachment and Adaptation). Patricia Crittenden était l’une des doctorantes de Mary Ainsworth et a travaillé avec elle au même moment que Mary Main. La différence, c’est que contrairement à Mary Main, elle était déjà clinicienne, systémicienne et travaillait en protection de l’enfance. Elle a donc très vite perçu les limitations de la théorie de l’attachement standard, dite modèle ABC+D, pour la compréhension des populations soumises à de nombreuses adversités et à fort risque de psychopathologie. Avec le soutien de Mary Ainsworth et John Bowlby, elle a été encouragée à développer sa propre réflexion. Cinquante ans plus tard, Patricia Crittenden nous offre un modèle théorique complet pour penser l’attachement dans toutes les circonstances de la vie et les outils pour l’évaluer.

Notre formation, tout en présentant les deux modèles théoriques, s’appuie essentiellement sur le modèle DMM pour penser l’intégration de la dimension de l’attachement dans les pratiques cliniques. Cela permet de développer une compréhension plus large et approfondie de la théorie de l’attachement, en intégrant les concepts clés du modèle DMM et en sortant d’une compréhension de l’attachement où tout ce qui est insécure est perçu comme problématique, en se basant sur les ressources et les forces d’adaptation de l’individu.

Nous sommes les seuls en France et en Belgique à proposer une telle formation.

Promouvoir une véritable réflexion attachement-informée pour un travail clinique adapté

L’un des aspects les plus précieux de cette formation intégrant la théorie de l’attachement en pratique clinique est son objectif de développer une réflexion attachement-informée chez les professionnels. Cette approche consiste à intégrer de manière consciente et approfondie la compréhension de l’attachement dans la pratique clinique, en prenant en compte les différentes dynamiques qui influencent les relations interpersonnelles.

En développant une réflexion attachement-informée, les professionnels pourront adopter une approche plus sensible et adaptée dans leurs interventions. Ils seront mieux équipés pour reconnaître et comprendre les comportements et les réactions des individus en fonction de leurs histoires d’attachement ainsi que dans leur posture professionnelle. Cela leur permettra d’adapter leurs stratégies thérapeutiques et d’établir des relations de confiance avec leurs patients, favorisant ainsi des changements positifs et l’efficacité des prises en charge. Par ailleurs, profondément intégrative par essence, la théorie de l’attachement ne s’oppose pas à d’autres approches théoriques déjà en place au sein d’une institution, mais au contraire, elle vient compléter toute autre approche théorique (psychanalyse, systémique, cognitive-comportementale, psychotraumatique) et enrichir le travail sur la dimension de l’alliance thérapeutique.

Intégrer la théorie de l’attachement dans les pratiques cliniques a aussi un impact sur les dynamiques d’équipe dans les institutions. En effet, elle permet l’émergence d’un consensus réflexif sur les processus interpersonnels en jeu, notamment la compréhension de la violence et de la maltraitance. Les professionnels seront en mesure donc de penser efficacement les informations pertinentes sur l’attachement et de les communiquer aux autres membres de l’équipe, même s’ils n’ont pas été spécifiquement formés à cette approche. Cela favorisera une approche cohérente et intégrée dans le travail clinique, améliorant ainsi la qualité globale des services offerts.

Ainsi, notre formation propose une autre vision de la théorie de l’attachement, en mettant l’accent sur sa dimension clinique et en explorant en profondeur les implications pour le travail. Grâce à de nombreuses vidéos et études de cas, les participants auront l’occasion de voir la théorie de l’attachement en action et d’acquérir des compétences théoriques et pratiques pour développer leur propre approche attachement-informée auprès des individus et des familles.

Une formation interactive et réflexive, 100% en ligne

Le travail sur la théorie de l’attachement est toujours un travail sur la question des liens, des relations, de leurs effets interpersonnels. Il serait donc tout à fait étrange que nous proposions une formation qui ne prenne pas en compte les relations. Grâce à un approche innovante en ingénierie pédagogique, nous sommes parvenues à monter un cursus 100% en ligne et flexible basée sur la relation. La formation se déroule sur 8 à 10 semaines, ce qui laisse à chacun le temps d’assimiler et de développer un sentiment de base de sécurité avec la formatrice, les liens sont maintenus avec une alternance de classes en ligne avec la formatrice pour échanger en direct et grâce à une communauté apprenante en intersession pour poursuivre la réflexion et les échanges. La pédagogie est centrée sur l’exploration et la réflexion grâce à des ressources pédagogiques variées, des études de cas, des vidéos et des discussions en ligne. L’écoute, la bientraitance sont au coeur de notre approche pédagogique.

Ainsi, pour les professionnels de la santé mentale, de l’enfance et du social qui souhaitent approfondir leur compréhension de la théorie de l’attachement et l’intégrer de manière réfléchie dans leur pratique clinique, la formation “Intégrer la théorie de l’attachement dans les pratiques cliniques” offre une opportunité unique en France. En se basant sur le modèle clinique d’attachement de Patricia Crittenden, elle permet une réflexion attachement-informée et une exploration approfondie des implications cliniques de cette théorie. Grâce à une approche interactive, flexible et axée sur la pratique, les professionnels pourront améliorer leur travail clinique et offrir des interventions plus efficaces et adaptées aux individus et aux familles qu’ils accompagnent. Elle permet non pas l’apprentissage d’une méthode attachement-informée comme c’est le cas pour le Theraplay, par exemple, mais bien une compréhension des principes de base qui organisent toute intervention ou programme attachement-informé, rendant ainsi le professionnel expert de son savoir, autonome pour construire et développer une approche sur mesure à ses conditions de travail et à la population qu’il prend en charge.

Voir le programme de la formation

Ecoutez le Podcast de la formatrice, Alexandra Deprez : “L’attachement en pratique”

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close Menu